EVIDENCE Universe

Florence VIGNER

Florence VIGNER

Fille de la méditerranée et de la Provence, Florence, pianiste, découvre l’univers fascinant de la harpe. Emerveillée par cet instrument qui par ses sonorités qui la touchent profondément, et animée d’un besoin de partage, elle l’emporte en tous lieux et joue pour tous.

Parallèlement à une formation classique, elle développe son jeu en le personnalisant et le colorant par ses rencontres avec de nombreux musiciens traditionnels bretons, irlandais, sud-américains, antillais, provençaux.

Elle donne des concerts en solo de grande harpe et harpe celtique, mais aussi en ensemble de chambre ou de harpes.

Toujours éclectique elle s’intéresse à d’autres formes de musiques où elle enrichit ses connaissances et sa pratique, et participe aussi bien à des ensembles de musiques anciennes qu’aux créations de compositeurs contemporains.

Par sa sensibilité, son approche esthétique de l'art et son aisance en improvisation elle trouve sa place dans l'univers des conteurs, des poètes et des comédiens, là où les notes de sa harpe savent se mêler amoureusement à la parole.

Elle a créé un espace sonore pour des spectacles des conteurs de la compagnie de la Hulotte, notamment "Brunes de brume", "Une étoile dans la nuit", « Chemins de femmes » avec Catherine Bouin, « Parfum d’orient » avec Ghislaine Alhambra et a composé la musique de « La musica deuxième » de Marguerite Duras.

Elle joue au sein du groupe Riituya shamani…

Elle a participé plusieurs fois aux journées de la harpe aux Antilles depuis 2008., ainsi qu’aux Vésubiales, festival de musique troubadour depuis sa création en 2003.

Elle enseigne la harpe en école de musique, anime des ateliers de théâtre et de musique dans des écoles et des centres d'accueil pour personnes déficientes, là où une communication profonde peut s'établir bien au-delà des mots... Elle propose depuis peu des ateliers de sonothérapie dans un centre de jeûne.